jeudi 4 septembre 2008

Accident de personne sur la ligne D du RER

Il y a des jours ou on se dit qu'on devrait pas sortir de chez soit, d'autre ne pas y renter ou tenter d'y rentrer voir rentrer trop tôt.


Alors que le train avançait a vive allure, vitesse habituelle sur les railles d'un coups, le chauffeur du tain fit retenti le klaxon pendant 15 à 30 bonnes secondes, voir un peu plus, tout en freinant, puis le train s'arrêta. L'ayant comprit avant l'annonce du conducteur, du au fait que le train s'est immobilisé, quelque chose de grave vient de se passer.

Éffectivement, l'annonce du conducteur confirme mes craintes. Une personne a été écrasé par le train. La joie de rentrer chez soit et la bonne humeur fit place à la stupeur.

C'est la première fois que çà m'arrive, quand je suis dans le train. Les autres fois, j'en entendais parler quand j'étais sur le quai de la gare en attente d'un train qui n'arrivait pas pour cause d'accident de personne ou aux informations. Quand on est sur le quai, on est vite agacé, surtout si c'est à répétition que les trains n'arrive pas. On se demande si ce n'est pas l'une des nombreuses excuses données pour nous faire patienter. Pour l'avoir vécu, au moins pour cette excuse là, je sais qu'elle est vrai... Au moins de temps en temps et peut-être même tout le temps.

Cet incident a eu lieu à la gare de Villeneuve-Triage au alentour de 19h10-19h15, mais, le train, au vu de son élan, n'a pu s'arrêter qu'entre Villeneuve Triage et Villeneuve Saint Georges.

L'attente fut longue et le conducteur, même choqué par l'accident, ca se ressentait un peu dans sa voix, il est resté très pro et a su nous informer minutes après minute de la situation.

Une fois que le tain a pu repartir, dès que le chauffeur a obtenu toutes les autorisations des autorités, ils nous a déposé à la gare de Villeneuve Saint Georges et a rapporter son train au garage.

Quelques ingrats ont pestés sur le quai, mais au vu de ce que venait de vivre le conducteur, je pense qu'il était tout a fait logique que le pauvre homme dépose son train et rentre chez lui pour essayer d'oublier ce qui lui est tombé dessus, même s'il va sûrement avoir du mal.

Toutes mes pensées vont vers cette personne qui à :
  • Soit n'a pas eu de chance et n'a pas eu le temps de se dégager de la voie
  • Soit a mis fin a ses souffrances, si elle a voulu mettre fin a ses jours
Nous ne saurons peut-être jamais ce qui l'a poussée à ce retrouver à cette endroit à ce moment là et espérons que ce ne soit qu'un accident.


Merci a mon ami d'enfance qui rentrait chez lui en voiture et a fait le détour pour de déposer chez moi.

Aucun commentaire: